Publications externes > Communiqués reçus
mardi 18 septembre 2012
Ceci est un article externe qui ne reflète pas la position officielle du GRAPPE

Mobilisons-nous pour faire évoluer les normes sanitaires en Belgique

 

Les normes sanitaires fixées par l’Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire, de même que les actions et méthodes de cette dernières, découragent beaucoup de paysans et d’artisans. C’est pourquoi la FUGEA et le MAP, soutenus par plusieurs associations, ont décidé d’agir.

Pour en savoir plus :

http://lemap.be/2012/08/03/une-mobi...

La pétition :

Nous, paysannes, paysans, artisanes, artisans, consommateurs, organisations paysannes et artisanes et organisations de consommateurs voulons faire évoluer les normes sanitaires en Belgique !

 Reconnaissant que l’Afsca ne protège pas efficacement la sécurité de la chaîne alimentaire dans notre pays,

 constatant que certains contrôles sont abusifs et que l’Afsca, par ses méthodes et son abus de pouvoir, effraie bon nombre de paysans,

 Considérant que les directives européennes sont plus adaptées aux intérêts de certains lobbys agroindustriels qu’à la réalité de terrain d’une agriculture de proximité à taille humaine.

 Rappelant que le rôle des paysans est de travailler avec le vivant pour nourrir la population avec le souci constant et réciproque de la plus grande qualité de l’aliment,

 Soulignant le fait que pour développer les circuits courts et la vente directe locale, il vaudrait mieux encourager la recherche active de solutions que de jouer la police de l’alimentation

Nous attendons une véritable réorientation des priorités de l’Agence plutôt que des assouplissements !

Nous, paysannes, paysans, artisanes, artisans et consommateurs de Wallonie, voulons faire entendre notre mécontentement, ouvrir un espace de débat, créer un moratoire pour faire toute la lumière sur les dangers qu’encoure la population et les risques pris. Nous voulons participer à l’élaboration de nouvelles normes, plus adaptées à nos conditions de travail et aux attentes des citoyens.

Au nom de la souveraineté alimentaire et du droit à déterminer par nous-même la qualité de notre alimentation, nous affirmons être en désaccord avec la manière dont l’Afsca fonctionne et exigeons une véritable réorientation de ses priorités !

Une action commune, conséquente et structurée s’impose.

Soutenez-nous en signant cette pétition :

https://www.lapetition.be/en-ligne/...