En savoir plus sur Grappe
lundi 26 juin 2006 par Michèle Gilkinet, Pierre Stein

Lettre aux amis du GRAPPE

 

Aux amis du GRAPPE

Chers amis

Comme vous le savez sans doute, Grappe poursuit sa route depuis près de deux ans maintenant. Il nous a donc paru utile de dresser un premier bilan de nos activités et de rappeler son mode de fonctionnement.

GRAPPE est une asbl ouverte à tous ceux qui sont intéressés par l’Ecologie Politique. La philosophie de son approche a été décrite dans son manifeste fondateur que vous retrouverez en annexe. En résumé, quoique les résumés soient parfois trompeurs, nous pouvons dire que le propos de GRAPPE est de promouvoir une Ecologie de Transformation ainsi qu’en témoignent les actions et les dossiers que nous avons menés tout au long de ces deux premières années d’existence. Notre site http://grappebelgique.be/ reprend l’ensemble de notre activité. Activé en mode SPIP, il tente de donner le plus large accès possible tant à nos propres productions qu’à celles produites par des associations proches dont le propos nous semble pertinent en regard de notre projet : la transformation de la société vers un monde plus écologique. Grappe a défini son mode d’action : il travaille en réseau et contribue donc à créer des alliances pour renforcer la perception des enjeux et inverser le cours politique. Cette action il la réalise en Belgique francophone naturellement mais pas seulement. Il entretient en effet des relations suivies avec d’autres écologistes européens répartis dans plusieurs pays.

Plusieurs de nos réalisations en 2005 s’inscrivent bien dans ces objectifs. Même si nous devons constater qu’il nous reste bien du chemin à parcourir et que certains aspects de notre action méritent d’être renforcés.

Dans la continuité de notre manifeste et de la réflexion sur une économie écologique, à la suite du colloque Illich, nous avons en 2005 poursuivi notre réflexion avec en :

o Mars 2005, la production, approbation et diffusion du dossier « Après le développement » ; o Juin 2005, la publication en coédition avec Chronique sociale et Couleur livres de « Penser et agir avec Illich, balises pour l’après développement », actes du colloque « Quel monde voulons-nous demain ? » que nous avions organisé en novembre 2004. o Octobre 2005, l’organisation du colloque : « Quelle recherche scientifique pour quel progrès » en partenariat avec la Maison de d’Ecologie de Namur ; o Décembre 2005, la décision de poursuivre dans la voie de la « renaissance du local ».

Au-delà du constat, nous souhaitions arriver à proposer un nouveau projet sociétal. Une première étape a été franchie avec notre texte : « déclaration politique pour la renaissance du local » qui est aujourd’hui de plus en plus diffusé et sur lequel on nous demande régulièrement des interventions.

A côté de ce travail de projet, nous avons autant que possible réagi à l’actualité en produisant des argumentaires sur plusieurs thématiques. Il est toujours bon de jeter un coup d’œil dans le rétroviseur pour regarder le travail d’une année. Sans chercher à être exhaustive je citerais à titre d’exemples :

o Février 2005 : Production, approbation et diffusion de l’ « Argumentaire pour le non au projet de Traité constitutionnel européen » et du communiqué « Grappe appelle à dire non au projet de constitution européenne » ; o Avril 2005 : Production, approbation et diffusion du dossier « La Belgique peut à la fois sortir du nucléaire et réduire l’effet de serre » ; o Mai 2005 : Conférence de presse sur « la norme fédérale concernant le rayonnement électromagnétique des antennes GSM » ; o Mai 2005 : Production et Diffusion de l’appel aux écologistes belges « En France un espoir est né, appel aux écologistes belges » et diffusion de « Notre NON est européen, écologiste, alter mondialiste et solidaire » ; o Septembre 2005 : rencontre organisée par Grappe « Pour construire une alternative écologique au Traité Constitutionnel Européen » ; o Octobre 2005 : Finalisation, approbation et diffusion du dossier : « Les biocarburants d’origine agricole » ; o Novembre 2005 : lancement de la première pétition Francorchamps ;

A côté de ces productions, nous avons régulièrement répondu à la demande de différents groupes locaux ou proches de nous en participant à différents débats sur les pesticides neurotoxiques, la sortie du nucléaire, le projet de traité constitutionnel européen notamment. Mais nous nous sommes également inscrits dans une perspective de réseau tant en Belgique qu’en France avec notamment en :

o Juin 2005, la coordination de la campagne de « Sensibilisation aux dangers des pesticides neurotoxiques » et lancement de la pétition y afférant ; o Eté 2005, La participation à la rencontre sur la décroissance à Lyon (France) ; o Septembre 2005, la participation au salon « Valériane » et participation à la manifestation anti-nucléaire à Bar-le-Duc ; o La participation en octobre 2005 de plusieurs membres du GRAPPE à la création d’Alter Ekolo ; o Le soutien au NON à la directive Bolkestein ; o Le soutien à la création d’une nouvelle filière endogène liée au chanvre ; o ...

Enfin, nous avons créé des nouveaux outils de communication et de travail pour donner une caisse de résonance plus importante à nos propos.

o Grappe info a été lancé à l’automne o La réalisation d’un nouveau site a été décidée en décembre, il est opérationnel depuis février 06 o Nous avons décidé de constituer un Conseil scientifique, conseil qui nous l’espérons pourra se concrétiser sous peu.

Bref, je crois que nous pouvons être fiers de nous. Nous n’avons pas chômé. Cela entre autres grâce à votre appui précieux.

Vous pouvez, ce que nous souhaitons, renforcer votre soutien à notre action.

Comment ? Plusieurs formules vous sont accessibles.

o En soutenant financièrement notre association. Grappe est financé uniquement par les cotisations ou les dons. Chaque contribution est donc extrêmement utile et bienvenue. o En adhérant à notre manifeste, vous pouvez en outre devenir membre adhérent de notre association. o Plus loin, en participant à nos activités, vous pouvez devenir membre effectif.

Notre secrétaire Pierre Stein reste tout naturellement à votre disposition comme tous les membres de GRAPPE pour vous faciliter le chemin.

Voilà.

C’est une missive bien longue que nous vous adressons aujourd’hui. Une fois n’est pas coutume. Mais il nous semblait important de rappeler le chemin de GRAPPE et de continuer à vous demander votre soutien.

Pour le GRAPPE : Pierre Stein, secrétaire et Michèle Gilkinet, présidente


Talon à renvoyer à Grappe asbl, 26 rue Basse Marcelle 5000 Namur ou par mail à info@grappebelgique.be.

Pour imprimer/copier/coller ce talon, voir la vignette ci-après.

Nom, prénom : ..........................................................................................

Adresse : .................................................................................................

Tél/fax : ......................................................................................................

Adresse courriel : ................................................

o Je souhaite être tenu informé des activités du GRAPPE

o J’adhère au manifeste du GRAPPE, souhaite devenir membre adhérent et m’engage à verser la cotisation annuelle (25, 00 euros)

o J’adhère au manifeste du GRAPPE, je souhaite devenir membre effectif et m’engage à participer aux activités de l’association et à verser la cotisation annuelle (25, 00 euros)

o Commentaires/centres d’intérêt : ............................................................ .......................................................................................................


Talon à renvoyer