En savoir plus sur Grappe
jeudi 10 juin 2010 par GRAPPE asbl

Rapport moral : 2009 une année charnière

 

GRAPPE – Assemblée générale du 12 mars 2010

Rapport moral : 2009 une année charnière

Introduction

Drôle d’année l’année 2009. Comment la définir : comme une année charnière ? Oui je crois que nous pouvons dire une année charnière bien méritée tellement nous avons tous travaillé à réunir en Belgique francophone plus de moyens à même de nous permettre non seulement de proposer un nouveau concept plus approprié comme objectif commun de l’humanité, à cela nous y travaillons depuis plusieurs années, mais aussi et surtout à approfondir et à diffuser ce concept dans des sphères beaucoup plus larges que celles que nous avions jusqu’alors. Est-ce à dire que nous n’avons pas réalisé grand-chose dans le cadre de notre second objectif visant à se débarrasser de l’illusion technologique. Non bien sûr. Mais l’année 2009 a été marquée par plusieurs événements fondateurs auxquels nous avons pleinement travaillé et desquels nous attendons beaucoup dans le cadre de notre premier objectif, celui-là même qu’on retrouve à la base de notre asbl : la revitalisation de l’écologie radicale, de l’écologie qui se porte à la racine des choses. Je fais bien évidement référence tout particulièrement à la journée du 21 février que nous avons coorganisée à l’ULB dans le cadre de notre collaboration à AdOC, l’association des Objecteurs de croissance, avec ce nom prometteur : choisir la décroissance, et dans la foulée de laquelle beaucoup d’ente nous ont contribué à créer le mouvement des OC.

Le travail du Grappe en 2009

1° Proposer un nouveau concept plus approprié comme objectif commun de l’humanité

Dénoncer certes, mais aussi construire ou plutôt contribuer à construite un nouveau concept, un nouveau paradigme commun à l’humanité qui respecte l’équilibre entre les êtres humains et celui que ces derniers doivent entretenir avec leur planète, voilà ce qui nous occupe donc depuis la création de notre asbl.

Jeter un coup d’œil dans le rétroviseur aide à voir la trajectoire accomplie :

Après la campagne contre le projet de Traité Constitutionnel Européen (TCE) puis le Traité de Lisbonne (2004-2008) notamment en ce qu’il implique le libre-échange généralisé excluant dès lors des facto d’autres politiques possibles et nécessaires comme notamment la relocalisation de nos modes de vie,

Après « les rencontres pour la renaissance du local », en 2006 « les rencontres pour demain » et les « Rencontre/débats, balises pour l’Après développement » initiées elles dans la foulée l’une de l’autre en 2007,

…nous avons poursuivi nos objectifs en développant le travail en réseau et en tentant d’être présents dans différentes plateformes belges mais aussi internationales. A cet égard, l’Association des Objecteurs de croissance (AdOC) que nous avons aidé à mettre sur pied, a été – on peut dire : enfin ! - tant nous avions essayé plusieurs voies par le passé – a été enfin à la hauteur de nos espérances.

Grâce à ces réseaux, grâce à la volonté conjointe qui s’y est manifestée en 2009 d’avancer vers d’autres mondes possibles, grâce aussi à notre travail en leur sein, deux événements majeurs ont pu être mis sur pied en 2009

• le 21-02-2009 : Choisir la décroissance : première journée de réflexion sur la décroissance en Belgique débouchant sur un processus constituant démocratique visant à la création d’un mouvement politique des objecteurs de croissance. Voir : http://www.grappebelgique.be/spip.php?article1012

• le 18-10-2009 : Faut Y aller ! Consacrant la création du mouvement politique des Objecteurs de croissance après 8 mois de processus constituant très riches. http://www.grappebelgique.be/spip.php?article1139

Ces deux événements marqueront je crois longtemps notre histoire, et pas que la nôtre, même si bien sûr, cela ne veut pas dire que tout est joué. A cet égard, le Grappe devra redéfini ses fonctions et la manière dont il voudra jouer un rôle à l’avenir dans une interaction accrue avec différents partenaires actifs dans le monde de la décroissance et des villes en transition. Notre travail d’éducation permanente devra être redéfini et réajusté. Du fait de notre histoire et de nos expériences, notre expertise est indispensable. Mais nous devrons la transmettre dans des formes réinventées. Cela ne sera pas facile, car nous sommes à la fois prisonnier

-  d’un déficit profond de moyens,

-  de règles de financement pas toujours adaptées à notre objet, d’autant que ce que nous visons c’est un changement de paradigme, la mise en place d’alternatives,

-  et d’un fonctionnement très efficace mais qui laisse sans doute trop peu de place aux nouveaux membres dans notre association.

Bref je pense que nous sommes un peu devant la quadrature du cercle mais je crois aussi que nous avons su relever d’autres défis bien plus difficiles et que nous arriverons à relever celui-ci aussi, et cela d’autant plus que nous en avons dans le fond tous envie même si cela nous demande un boulot de fou.

A cet égard, il est a remarqué qu’on nous demande de plus en plus souvent de participer à une discussion publique. Le changement de paradigme est de plus en plus ressenti même si il est largement encore sous-estimé par de nombreux groupes d’éducation permanente. A titre d’exemple on peut relever :

• Les 12 – 13 février 2009 : Participation aux journées de l’eau org. Par R.Petrella au Parlement européen. Intervention en séance plénière.

• Le 22 février 2009 : Conférence « Relocaliser l’économie et sortir de la folle concurrence » Tournai.

• Le 16 mars 2009 : Conférence « Développement durable ou dé-croissance ? » à l’Institut Eco-Conseil à Namur

• Le 19 mars 2009 : Conférence « Les nanotechnologies sont parmi nous …….à notre insu. » Nature et Progrès à Bruxelles.

• Le 4 avril 2009 : Intervention à la Table ronde organisée par les Amis d’Entropia à Paris pour la sortie du n° 6 d’Entropia.

• Le 8 avril 2009 : Présidence du débat org. par la Maison de d’écologie sur les vaccinations à la Maison de la Culture de Namur.

• Le 18 mai 2009 : Interview de France 3 sur l’évolution des législations concernant les médecines non conventionnelles.

• Le 19 mai 2009 : Conférence : « Une nouvelle politique de santé, plus efficace et moins coûteuse : le rôle des écomédecines. » à Herve.

• Le 29 juin 2009 : Participation à une Table ronde sur la décroissance org. par les Amis de la Terre à Liège.

• Le 30 juin 2009 : Participation à la table-ronde « Quelles alternatives aux crises : économique, sociale et climatique », organisée par les AMT http://www.grappebelgique.be/spip.p...

• Le 8 juillet 2009 : Participation à la table-ronde « Des expériences de terrains pour remettre nos vies sur pied » http://www.grappebelgique.be/spip.p...

• Le 5 septembre 2009 : Conférence sur les nanotechnologies au Salon Valériane à Namur. « Les nanotechnologies sont parmi nous …. à notre insu. http://www.grappebelgique.be/spip.p...

• Le 10 septembre 2009 : Animation d’une soirée consacrée au 11 septembre 2001 (projection du film « Zéro ») au cinéma Caméo à Namur. http://www.grappebelgique.be/spip.p...

• Le 20 septembre 2009 : Participation à l’université d’automne d’Attac Wallonie-Bruxelles « Temps des crises… temps des cerises » avec une conférence sur l’analyse et les propositions des objecteurs de croissance http://www.grappebelgique.be/spip.p...

• Le 30 septembre 2009 : Conférence org. par la Maison de l’écologie sur les nuisances causées par les Gsm et la pollution électromagnétique à la Maison de la culture à Namur.

• Le 3 octobre 2009 : Conférence « Plantes médicinales : législations, enjeux et perspectives » Exposé fait à Milly-la-forêt dans le cadre de la Fête des simples.

• Le 4 octobre 2009 : Intervention à une Table ronde lors de la « Fête des simples » à Milly-la-forêt

• Le 17 octobre 2009 : Les « 6 heures pour l’école démocratique ». Participation à un atelier intitulé « L’école face aux défis environnementaux » à Bruxelles. http://www.grappebelgique.be/spip.p...

• Le 22 octobre 2009 : Conférence : « Les nanotechnologies sont parmi nous ….à notre insu » à Dion Valmont. (org. par Nature et Progrès Brabant)

• Le 31 octobre 2009 : Intervention au colloque « nucléaire et santé » org. par le réseau « sortir du nucléaire »à Marseille.

• Le 7 novembre 2009 : Intervention Table ronde org. par les Amis d’Entropia pour la sortie n° 7 d’Entropia « L’effondrement et après ? » http://www.grappebelgique.be/spip.p...

• Le 14 novembre 2009 : participation à la table-ronde « La décroissance, une solution à la crise ? » avec une intervention sur décroissance et féminisme. http://www.grappebelgique.be/spip.p...

• Le 18 novembre 2009 : Conférence : « Request for medical pluralism in Europe » ECHAMP 10th anniversaire. ECHAMP Symposium ‘Homeopathy and anthroposophic medicine - Is EU legislation fit for purpose ? à Bruxelles.

• Le 18 novembre 2009 : Participation à la journée de formation « Oser la politique en Education… relative à l’Environnement » http://www.grappebelgique.be/spip.p...

• Le 9 décembre 2009 : Conférence-débat « La Législation en matière d’alimentation protège la santé de l’industrie, pas la nôtre » à Namur.

Ce relevé non-exhaustif montre bien je pense combien nous travaillons dans des réseaux de plus en plus élargis. Et cela est très bon signe même si nous arrivons difficilement à « valoriser » ce travail auprès de la Communauté française, notre pouvoir subsidiant.

Je pense aussi que la voie engagée cette année avec la table-tonde pour l’autonomie alimentaire et le colloque Entropia sur les territoires et la décroissance va dans le bon sens mais qu’elle ne sera vraiment efficace que si nous arrivons à chaque fois à présenter à l’issue des rencontres que nous organisons des outils pratiques et théoriques utiles pour l’action. A cet égard les deux publications envisagées pour l’autonomie alimentaire et sans doute plus particulièrement le vadémécum des alternatives alimentaires sont essentielles. Nous le savons tous : le changement ne surviendra que si nous arrivons à engager et à soutenir des alternatives sur des territoires concrets. Celles-ci jaillissent un peu partout mais elles ont besoin d’outils pratiques et théoriques à même de leur éviter d’inventer le fil à couper le beurre et pour leur donner confiance et renforcer leur propagation. Je pense que sur ces points le Grappe peut offrir et expertise et compétence

2° Se débarrasser de l’illusion technologique

Le travail d’analyse, d’information et d’interpellation sur les choix technologiques constitue le second champ d’actions du Grappe. Là aussi on peut dire que nous n’avons pas chômé d’autant que l’actualité et particulièrement celle liée au nucléaire, nous a plus d’une fois « titillés », « énervés », et surtout « inquiétés » en 2009.

Je manquerais à mon devoir si je ne relevais pas ici l’intense travail réalisé au sein de nos Groupes de Réflexion et de Propositions (GRP)

En effet, en 2009, le GRAPPE s’est efforcé d’impliquer davantage ses membres en favorisant plus directement leur participation aux travaux d’études et de réflexion. Une façon de réaliser cette participation a été de mieux rencontrer leur centre d’intérêts en ciblant les invitations à des discussions-débats à l’intérieur des différents Groupes de Réflexion et de Proposition

Les thèmes abordés dans les GRP en 2009 ont été notamment :

• la pollution électromagnétique (GRP Electrosmog)

• les écomédecines (GRP Santé - Environnement)

• le virus 1H1N1 et la vaccination (GRP 1H1N1)

• l’utilisation de l’uranium appauvri en armement (GRP Santé-Environnement)

• les nanotechnologies (GRP Nouvelles technologies)

• RFID -Identification par ondes radio (GRP Micro-puces )

• le nucléaire civil (GRP Nucléaire)

• l’autonomie alimentaire (GRP Agriculture)

Grâce au travail réalisé dans ces GRP nous avons en 2009 poursuivi :

La campagne en faveur de la reconnaissance des Ecomedecines avec le lancement en partenariat en avril de la pétition européenne en faveur de la reconnaissance des Ecomédecines. Voir : http://www.grappebelgique.be/spip.php?article1054 et la diffusion grâce à un partenariat avec la revue « l’Ecologiste » de l’essentiel des actes du colloque que nous avions organisé en 2008 sous le titre « Les promesses des Ecomédecines » Voir : http://www.grappebelgique.be/spip.php?article1069

La campagne de sensibilisation à la problématique des nanoparticules avec le lancement en 2009 dans le cadre du salon Valériane de la : « Campagne pour une législation réglementant la mise sur le marché des nanoparticules ». Voir : http://www.grappebelgique.be/spip.php?article1129 et http://www.grappebelgique.be/spip.php?article1108

A cette occasion, nous avons actualisé notre dossier sur les nanotechnologies : Nanotechnologies : Les nanoparticules sont parmi nous... Voir : http://www.grappebelgique.be/spip.php?article894

La campagne « électrosmog » dans le but de continuer à sensibiliser la population aux dangers de la pollution électromagnétique et à obtenir une révision à la baisse des normes de pollution actuellement admises. Cette campagne a été réactualisée notamment à la suite du décret de la Région wallonne du 3 avril 2009. Elle nous a aussi causé un peu de souci fin 2009, notamment du fait que nous trouvons que notre avocat se laisse trop porter par les événements plutôt que d’agir. 2010 sera pour nous l’occasion de redynamiser cette campagne, grâce notamment à un changement d’avocat.

Pour se faire une petite idée du travail accompli en partenariat sur ce point, je vous revoie à nos publications du :

7 janvier 2009 : Les dangers du rayonnement électromagnétique Conférence de presse des asbl CLAG, GRAPPE et TESLABEL : http://www.grappebelgique.be/spip.php?article1004

19 janvier 2009 : Campagne Electrosmog : les nouvelles : http://www.grappebelgique.be/spip.php?article1011

16 mars 2009 : A propos du projet de décret concernant les nuisances des rayonnements non-ionisants des stations relais de télécommunication. CP conjoint de 3 asbl : Teslabel, le Grappe et le Clag. http://www.grappebelgique.be/spip.php?article1042

24 juin 2009 : Pollution électromagnétique : le GRAPPE poursuit et développe son action Voir : http://www.grappebelgique.be/spip.php?article1096

• La campagne à propos de la RFID a été maintenue à travers différents articles placés sur le site du Grappe. Voir notamment : http://www.grappebelgique.be/spip.php?article1002

• Nous avons également initié une nouvelle campagne contre la prolongation des centrales nucléaires :

Cette campagne à plusieurs niveaux de détentes (Magnette peut en être certain, nous avons encore pas mal de ressource à utiliser)

A démarré dès avril 2009 à l’occasion de l’anniversaire de Tchernobyl, par un communiqué de presse rédigé en réaction à la campagne manipulatrice lancée par le « Forum nucléaire » visant à réhabiliter le nucléaire : Un nouveau Tchernobyl est humainement et politiquement inacceptable. Voir : http://www.grappebelgique.be/spip.php?article1067

Nous avons poursuivi en octobre 2009 avec la campagne des cartes postales : Prolongation des centrales nucléaires : écrivez votre désapprobation au Ministre Magnette. Voir : http://www.grappebelgique.be/spip.php?article1165

Le 12 novembre 2009, par la carte blanche de Paul Lannoye et de Martine Dardenne publiée dans le journal Le Soir : Prolongation des centrales nucléaires : le Grappe écrit à Paul Magnette. Voir : http://www.grappebelgique.be/spip.php?article1164

Et le 3 décembre 2009 avec le communiqué de presse : Le nucléaire pour contrer les gaz à effet de serre ? Le lobby du pire vient de gagner une étape au Parlement européen, avec l’aide des écologistes ! Voir : http://www.grappebelgique.be/spip.php?article1179

• Nous avons encore contribué à l’action contre la vaccination obligatoire dans le dossier H1N1 avec cette publication : « Pandémie et projets de vaccination mondiale ». Voir : http://www.grappebelgique.be/spip.php?article1125

• Nous avons enfin soutenu plusieurs actions en phases avec nos objectifs. Parmi celles-ci :

• 02-02-2009 : Pour l’abandon et l’interdiction universelle de toutes les armes à l’uranium appauvri

• 10-03-2009 : Protégez la santé humaine contre les rayonnements électromagnétiques

• 14-03-2009 : Votez pour une Europe sans nucléaire !

• 18-03-2009 : Du 20 au 30 mars, Semaine sans pesticides

• 02-04-2009 : Ondes électromagnétiques : pour l’égalité des Belges devant la loi et l’application du principe de précaution

• 17-04-2009 : Participez au Chernobyl Day

• 02-05-2009 : Pour la biodiversité cultivée, reconnaître les droits collectifs des agriculteurs

• 04-09-2009 : Fermons la centrale de Fessenheim et sortons du nucléaire !

• 10-09-2009 : Des citoyens interpellent le gouvernement sur la grippe

• 01-10-2009 : Brevets sur les plantes conventionnelles : la sécurité alimentaire en danger.

• 25-10-2009 : H1N1 : L’ETAT ASSIGNE EN JUSTICE

• 01-12-2009 : Une vague pour le climat

• 03-12-2009 : Non à l’augmentation de la pub sur RTBF

• 04-12-2009 : Appel à Signature : Comité de soutien au film "FOR LOVE OF WATER" attaqué par SUEZ devant le tribunal correctionnel de Paris

3° Enfin, je voudrais attirer l’attention sur trois autres événements dont je n’ai pas encore parlé ou alors à peine et qui pourtant me semble-t-il mérite un espace tout à fait spécial dans ce rapport.

Je veux bien sûr parler de notre indispensable participation au salon valériane qui est toujours très lourde pour nous mais qui nous donne l’occasion de contacts multiples et souvent approfondis avec pas mal de personne. Merci à toi Georges qui porte chaque année cette présence.

Je veux aussi parler de la rencontre que nous avons pu organiser aux jardins partagés de Villers-la-Ville le 17-10-2009 : La biodiversité cultivée, la maitrise des usages et l’autonomie alimentaire http://www.grappebelgique.be/spip.php?article1149 parce que cette manifestation s’articule avec un territoire concret qui tente au jour le jour d’inscrire notre déclaration sur la renaissance du local dans les faits.

Et enfin je veux parler de ce super moment convivial que nous avons partagé à l’occasion du cinquième anniversaire du Grappe : http://www.grappebelgique.be/spip.php?article1102 sur l’avenir du vin et des terroirs. Celui-ci montre bien je pense combien même si souvent les thèmes que nous défendons peuvent paraître ardus à un public plus en recherche de fausses facilités que d’écologie, finalement c’est bien la convivialité et l’équilibre des hommes et des femmes entre eux et avec leur territoire que nous prônons et essayons de vivre.

Merci à vous tous qui rendez tout cela possible

Michèle Gilkinet, présidente