Bienvenue sur le site du GRAPPE asbl, Groupe de Réflexion et d’Action Pour une Politique Écologique

Comment naissent les maladies ... et que faire pour rester en bonne santé.

Comment naissent vraiment les maladies ? Pourquoi se développent-elles de manière considérable depuis plus de 20 ans ? Pourquoi touchent -elles de plus en plus les jeunes ? Et surtout, que faire pour les éviter et mieux les soigner ?

Cancer, obésité, diabète, allergies, maladies cardio-vasculaires, maladie d’Alzheimer, autisme .... sans compter les nombreuses pathologies émergentes comme l’hyperfécondité, les intolérances alimentaires, l’électro-hypersensibilité... sont autant de fléaux de santé publique que la médecine contemporaine peine à maitriser.

Après 10 années de recherche, le professeur Dominique Belpomme présentera ses découvertes les plus récentes en réponse à ces questions.

Cancérologue, professeur des Universités, Dominique Belpomme préside l’Association pour la recherche thérapeutique anti-cancéreuse (Artac) et dirige à Bruxelles l’ECERI, l’Institut européen de recherche sur le cancer et l’environnement

Le mercredi 19 octobre à 15 h au Parlement européen à Bruxelles, conférence organisée en collaboration avec Michèle Rivasi, et le groupe des Verts au Parlement.

Le jeudi 20 octobre à 20h à la Faculté de Droit de l’Université de Namur - PAF 5 €


Préoccupés par une évolution de l’action écologiste se limitant à verdir à la marge le fonctionnement de la société, les fondateurs du Grappe asbl ( Groupe de Réflexion et d’Action Pour une Politique Ecologique) ont choisi de proposer des alternatives radicales.

Depuis 10 ans, le Grappe centre donc ses activités sur la critique fondamentale des choix de société qui agressent la nature et le monde vivant au nom de la croissance. Il met en valeur au contraire les choix qui sont basés sur le respect des équilibres écologiques et l’utilisation prioritaire des ressources renouvelables.

Vous désirez nous aider concrètement : Comment Faire ?

1. En vous procurant l’une ou l’autre publication du Grappe :
-  Dossier n° 1 (2011) : « Géo-ingénierie : un remède pire que le mal » 3 € *
-  Dossier n° 2 (2012) : « 10 bonnes raisons de manger moins de viande » 5€ *
-  Dossier n° 3 (2013) : « L’huile de palme en accusation » 5€ *
-  Dossier n° 4 (2014) : « Electrosmog : l’enfance en danger » 7€ *
- Dossier " Eloge de la biodiversité" - Journée du 31 mai 2015 5 € *
-  Livre issu du colloque organisé par le Grappe « Commerce mondial : la démocratie confisquée. Le rouleau compresseur du libre-échange » édité chez Yves Michel en 2015 au prix de 12 € * (prix Grappe) (prix librairie 13.50€)

* Prix Hors frais de port.

2. En faisant un don Tout don, aussi minime soit-il, est un réel encouragement à la poursuite de nos activités. Il peut être fait par virement au compte du Grappe : BE 67 0682 4086 6787 avec la mention « don + année ». Les dons d’un montant de 40 euros ou supérieur donnent droit à une attestation fiscale et sont déductibles de vos revenus imposables.

3. En payant une cotisation En payant la cotisation annuelle de 30€ sur le compte du Grappe BE67 0682 4086 6787 avec mention « cotisation et l’année ».

D’avance, nous vous remercions pour votre soutien.

Bien cordialement.

Le Grappe asbl

Brève lecture de Vacances !

Cette déclaration date de 1968. Elle n’a pas été prononcée par un écologiste radical ou un illuminé sectaire hostile au "progrès" mais par Robert Kennedy, le 18 mars 68. Robert Kennedy était assassiné peu de temps après. Près de 50 ans plus tard, le discours n’a pas vieilli.

" Notre PIB prend en compte dans ses calculs la pollution de l’air, la publicité pour le tabac et les courses des ambulances qui ramassent les blessés sur nos routes. Il comptabilise les verrous spéciaux que nous installons pour protéger nos habitations et le coût des prisons où nous enfermons ceux qui réussissent à les forcer. Il intègre la destruction de nos forêts de séquoias ainsi que l’abandon de notre merveilleuse nature à un urbanisme tentaculaire et chaotique. Il tient compte du napalm, des armes nucléaires et des voitures blindées de la police destinées à réprimer des émeutes dans nos villes. Il tient compte de la fabrication du fusil Whitman et du couteau Speck, ainsi que les programmes de télévision qui glorifient la violence dans le but de vendre les jouets correspondants à nos enfants.

En revanche, le PIB ne rend pas compte de la santé de nos enfants, de la qualité de leur instruction, ni de la gaieté de leurs jeux. Il ne mesure pas la beauté de notre poésie ou la solidité de nos mariages. Il ne songe pas à évaluer la qualité de nos débats politiques ou l’intégrité de nos représentants. Il ne prend pas en considération notre courage, notre sagesse ou notre culture. Il ne dit rien de notre sens de la compassion ou du dévouement envers notre pays. En un mot, le PIB mesure tout, sauf ce que la vie vaut la peine d’être vécue".

Derniers Editos:

Edito de juillet 2016

Edito d’avril 2016 écrit par Paul Lannoye

Edito janvier 2016 écrit par Paul Lannoye

Edito de septembre 2015 par Paul Lannoye

Le 26 septembre n’est pas une journée ordinaire

Edito du 22 juillet 2015 par Inès Trépant

Tirer les leçons de la crise grecque pour refaçonner l’Europe

Edito 1er juillet 2015 écrit par Paul lannoye

Le drone, arme d’intrusion massive

Edito de Janvier 2015

Extrait de " Lettre ouverte aux gourous de l’économie qui nous prennent pour des imbéciles"

Edito de Mai 2014 écrit par Inès Trépant

Edito Avril 2014

Edito de Mars 2014 écrit par Inès Trépant

Energies renouvelables : quand l’enfer est pavé de bonnes intentions

Tous les éditos:

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90